L’accélération de la transformation digitale en Afrique

Depuis près de deux décennies, l’Afrique connaît une trajectoire de croissance économique soutenue malgré la pandémie de COVID-19 qui métamorphose notre manière de vivre et de travailler et induit l’accélération de la transformation digitale des entreprises.

Selon le Fonds Monétaire International dans ses prévisions, « l’Afrique continue de voir sa croissance s’améliorer, grâce notamment à l’amélioration des prix des produits de base et du pétrole …mais sa croissance ne génère pas encore suffisamment de revenus ». 

En outre l’on observe que le continent reste caractérisé par un accès limité à l’énergie, un indice de développement humain bas, une insuffisance des infrastructures économiques, des problèmes de gouvernance accentués par de nombreux défis (corruption, sécurité – terrorisme, émigration clandestine, environnement, explosion démographique …).

ADW Slider 1

Des solutions existent toutefois pour atteindre un développement inclusif et durable.
En effet, selon un des derniers rapports de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), les nouvelles technologies de l’information offrent à l’Afrique une opportunité unique d’atteindre les Objectifs de développement durable (ODD). Ce rapport précise qu’au regard de l’interconnexion des mécanismes de développement, l’Internet constitue un moyen fiable d’avoir accès, non seulement aux informations, mais aussi à des applications permettant d’agir efficacement à la fois aux plans économique, politique, social et culturel.
 
Vont également dans le même sens, les échanges des acteurs du numérique réunis au cours de la dernière édition de l’African Digital Week (ADW), pour proposer des esquisses de modèles de transformation digitale en vue de réussir le développement économique et social de l’Afrique. Les conclusions ont mis l’accent sur la nécessité de concevoir des modèles originaux et inclusifs pour bénéficier de la formidable opportunité que pourrait offrir le digital à nos économies africaines. 

Aujourd’hui, conscients qu’investir dans le numérique est essentiel pour propulser leurs économies à un autre niveau de productivité, d’efficacité et de développement économique et humain, de nombreux pays africains s’approprient rapidement les innovations et utilisent les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) pour fournir des services publics et favoriser l’inclusion dans les processus de prise de décision. De même, de plus en plus d’entrepreneurs africains chevronnés aussi bien que des start-ups se démarquent sur la scène internationale grâce à l’adoption des technologies du numérique.
 
Pourtant, les gains de productivité et de croissance économique restent encore malheureusement limités tandis que les programmes et politiques de développement, les investissements et l’engagement du secteur privé demeurent décalés par rapport aux besoins induits par les changements technologiques.
 
Une étude de l’Internet Society révèle qu’alors que l’Internet contribue en moyenne à 3,7% du PIB dans de nombreuses économies avancées, il ne contribue qu’à 1,1% du PIB africain. Ce qui signifie qu’Internet est principalement utilisé pour la consommation en Afrique plutôt que pour la production. 
Comment changer de paradigme ? Comment l’Afrique peut-elle bénéficier des meilleures pratiques pour atteindre les dividendes tant espérés du numérique ?  Quelle vision de développement basée sur le numérique pour une croissance durable et inclusive de nos économies ? Quelles esquisses d’Afrique augmentée pour atteindre, voire dépasser les objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies à l’horizon 2030 avec le digital comme raccourci, voire accélérateur de croissance ?
 
Autant de sujets qui seront abordés au cours de la deuxième édition de l’Africa Digital Week. 
 

African Digital Week 2021

L’African Digital Week (ADW) est le Grand rendez-vous africain du numérique en Côte d’Ivoire pour mobiliser, valoriser et mettre en réseau les acteurs du digital en Afrique.

Le thème de l’African Digital Week 2021 est : L’AFRIQUE AUGMENTÉE.

1. L’objectif général de l’ADW 2021 est de partager la vision d’une Afrique augmentée grâce à une adaptation des modes de pensée et un focus sur des actions basées sur la révolution numérique.
Plus spécifiquement il s’agira :
De suggérer des esquisses de l’Afrique de demain ; 
Exposer des cas d’usage de technologies matures et disruptives ;
Partager des retours d’expérience et bonnes pratiques ; 
De créer un cadre d’échanges et de partage d’expériences entre acteurs et utilisateurs.
 
2. Cibles & Audience
– Secteur Privé : Entreprises Privées, Banques et Etablissements financiers,
– Opérateurs télécoms, Professionnels du Numérique,
– Startups, Incubateurs, Accélérateurs, Communautés d’innovation,
– Administrations et Entreprises Publiques,
– Partenaires au Développement : Groupe de la BAD, OIF, Groupe de la Banque Mondiale, UIT, UAT, Le Système des Nations Unies,
– Institutions d’appui au commerce : Business France, Agences de promotion des investissements,
– Institutions et faitières : Chambres de commerces, Organisations Professionnelles et Patronales,
– Médias.